Tout a commencé en 2012, lors d’une rencontre enthousiaste avec un éditeur liégeois. Le contrat pour mon premier ouvrage fut signé en une heure à peine. Quelques minutes suffirent pour le convaincre d’un deuxième deux ans plus tard. J’ai attendu 2016 avant de lui proposer le troisième. Mon dernier ouvrage dévoile les coulisses de mes méthodes pédagogiques innovantes comme formateur et professeur en communication.


COVER-apprendre

Comment enseigner aujourd’hui et surtout demain ? Nourrir les étudiants de connaissances ou de compétences ?

Ne pas prétendre dire ce qu’il faut faire mais ce qu’il est possible de faire. Sortir de sa zone de confort pour (re)trouver le plaisir d’apprendre à apprendre.

Cet ouvrage s’adresse à tout professionnel qui s’aventure dans le secteur de la formation pour la première fois, ou qui souhaite réinventer ses pratiques en pédagogies actives.

A partir d’expériences commentées, il fournit les trucs et astuces pour devenir autodidacte et transformer son expertise en modules d’apprentissage.

Références: « Apprendre à apprendre, Récits d’un formateur autodidacte » , Jérôme Ramacker, Edi.pro, 2020.


52remedes-illu

Dans une société malade d’infobésité, ce livre s’est donné sans prétention le droit de penser la communication au-delà des théories récurrentes et des bons conseils compris des seuls professionnels.

Partant des nombreuses aberrations et critiques entendues au quotidien, il énonce un à un des lieux communs qui n’en sont pas. Pour en finir avec les mauvaises évidences. Pour fournir nombre d’arguments et redonner sa place à une communication profondément humaine, qui transcende les visions technophiles et markètées du XXIe siècle.

Ce livre veut donc agir comme un anti-virus sur un ordinateur: il propose à tout communicateur en quête de sens une séance de désintoxication sémantique. La dose hebdomadaire est conseillée pour un effet durable.

« ‘‘C’est facile d’envoyer un message. C’est plus complexe de le faire passer.’’ Que l’auteur de ‘‘52 remèdes à l’incommunication’’, Jérôme Ramacker soit rassuré: il y parvient aisément… 52 fois! » (Union&Actions, mars 2017)

Références: « 52 remèdes à l’incommunication« , Jérôme Ramacker, Edi.pro, 2017.


cover-cultiversacomm

Que devient votre relation au public une fois le rideau baissé ? Vous qui aviez mis tant d’énergie à le séduire, à coups d’affichages urbains et de teasers sur les réseaux sociaux. Lui qui s’était fait un film de votre promesse, et qui repart sans vous dire un mot. De nombreux porteurs de projets culturels et artistiques oublient de prolonger l’expérience au-delà de la présentation de leur création.

Cet ouvrage propose des pistes de réflexion et des conseils pratiques pour tisser des liens durables entre les différents acteurs du « spectacle communicant ».

Cette approche stratégique se positionne très justement après mon premier livre qui s’est révélé pour de nombreux acteurs du secteur comme une référence sur le marketing culturel.

« Son second livre « Cultiver sa communication » enfonce le clou et est pour moi un « must have » pour ceux qui cherchent à améliorer leur communication dans le secteur artistique. Je recommande les deux livres sans hésiter ! J’ajoute que Jérôme est quelqu’un de pro et passionné, ce qui ne gâche rien… » (Comm Asso, septembre 2014)

Références: « Cultiver sa communication« , Jérôme Ramacker, Edi.pro, 2014


couv-commprojart

Musicien, comédien, plasticien, circassien… Et si on parlait de votre projet artistique ? Cet ouvrage s’adresse aux artistes en création, qui sortent d’une école supérieure artistique ou qui se lancent dans un nouveau projet. Il entend donner une série d’outils concrets pour dépasser le seuil de la page blanche, papier et numérique.

Positionner sa singularité, se forger une identité et inventer ses propres moyens d’expression… Communiquer, c’est inviter à la rencontre.

Ce premier ouvrage m’a d’ailleurs permis d’intervenir lors de plusieurs conférences auprès des acteurs culturels.

« Ouvrage pratique, Communiquer son projet artistique s’adresse en particulier aux jeunes artistes en création. Faisant le constat d’une relative méconnaissance des artistes des méthodes les plus efficaces pour communiquer sur leurs projets, Jérôme Ramacker fournit des pistes que chacun pourra creuser en fonction de ses objectifs, de son projet artistique et des interlocuteurs dont il souhaite retenir l’attention. » (La Scène, mars 2013)

Références: « Communiquer son projet artistique« , Jérôme Ramacker, Edi.pro, 2013


Et pour aller encore plus loin, des bonus sur Slideshare en lien avec mes ouvrages et mes formations sont également disponibles. N’hésitez pas à les partager :o)